819 372-9999

Foire aux questions

La réponse aux interrogations les plus fréquentes

Opticien Denis à Trois-Rivières répond à quelques-unes de vos questions :

Idéalement, on recommande l’examen de la vue dès l’âge de 3 ans chez l’enfant, mais si ni les parents ni le pédiatre ne remarquent quoi que ce soit d’anormal, il est recommandé d’initier votre enfant à un tel examen lorsqu’il débute l’école, soit vers 5 ans.

Il est très sage de porter des verres fumés lors d’activités extérieures aussi tôt que possible dans votre vie. En effet, les rayons ultraviolets étant de plus en plus puissants et nocifs, ils affecteront directement l’évolution de la santé de vos yeux. Les principaux problèmes reliés sont le développement de cataractes, les dégénérescences cornéennes et conjonctivales et la dégénérescence maculaire. Ces conditions mènent parfois à une perte de vision irréversible.

Il n’y a pas réellement d’âge minimum pour le port de verres de contact. Cependant, il recommandé d’attendre que l’enfant ait atteint un certain niveau de compréhension des règles d’hygiène de base, afin d’éviter toute complication.

Les yeux d’une personne diabétique sont beaucoup plus à risques de voir apparaître certaines complications. Donc, un examen annuel est recommandé pour toutes les personnes atteintes de diabète, et ce, peu importe l’âge. Un test de dilatation pupillaire est recommandé pour compléter de façon adéquate l’examen de base, la fréquence étant à déterminer avec votre professionnel de la vue.

De la même façon que pour la santé générale, les yeux sont affectés par la qualité de l’alimentation. Si cette dernière est équilibrée, cela ne peut qu’aider à maintenir une bonne santé oculaire. Les suppléments de la famille des omégas et les aliments contenant des antioxydants (ex. : légumes verts) sont des produits de plus en plus recommandés pour vous permettre d’atteindre ledit équilibre.

Peu importe la fréquence de remplacement de vos verres de contact (1 jour, mensuel ou annuel), le fait d’utiliser ceux-ci de façon abusive influencera directement votre capacité à court, moyen ou long terme à les porter. En effet, plus le temps de port avance et plus le matériau des verres se détériore et risque de créer des infections bactériennes. De plus, il y a accumulation de dépôts de toutes sortes à la surface des verres, ce qui empêche progressivement l’oxygène de se rendre à votre cornée.

Il n’est généralement pas nuisible pour la vision d’utiliser une telle correction optique. Cependant, si la lunette d’appoint pré-fabriquée est portée avec la mauvaise puissance ou avec les mauvais paramètres propres à chacun, il peut en découler des symptômes tels que mal de tête, fatigue visuelle, etc.

L’opticien est un technicien, donc celui qui prend en charge la vente et l’exécution des lunettes, l’ajustement et la réparation des lunettes et les accessoires reliés. L’optométriste est la personne qui effectue les examens de la vue, incluant l’évaluation de la santé oculaire. Tout comme ce dernier, possédant un diplôme universitaire, l’ophtalmologiste est surtout un chirurgien qui s’occupe donc principalement des cas plus complexes et de leurs suivis.

Il existe présentement au Québec des centres de réadaptation en déficience physique, incluant l’aide visuelle (Le Bouclier, Interval, Institut Nazareth-Louis-Braille), qui s’occupent de fournir de l’équipement spécialisé (gratuitement quand la personne satisfait les critères) selon les différentes problématiques oculo-visuelles. Il est évidemment beaucoup plus facile d’obtenir cette aide en vous y faisant référer par votre professionnel de la vue ou par votre médecin.

La liste serait assez longue à énumérer, mais résumons ici les principaux problèmes de santé connus de tous : le diabète, l’hypertension, l’hypercholestérolémie, la sclérose en plaques et tous les types de cancer peuvent causer des effets néfastes aux tissus oculaires.

L’historique que vous pourrez nous donner ainsi que votre lunette la plus récente seront suffisants pour une première visite. L’information sur vos derniers verres de contact est aussi très pertinente. Des rapports provenant d’optométristes ou d’ophtalmologistes que vous auriez rencontrés précédemment peuvent être utiles, mais sont loin d’être nécessaires lors de cette première rencontre.

La réponse est non. Le mouvement des yeux étant régi par de petits muscles, il est important que ces derniers fonctionnent bien ensemble pour assurer un bon alignement et la précision visuelle en découlant. Contrairement à une certaine croyance populaire, les exercices sont surtout utiles pour ceux et celles qui présentent au préalable une faiblesse de leurs muscles oculaires.

Le pire ennemi de votre lunette est l’huile corporelle que nous avons partout sur la peau. Cette huile qui nous protège a un certain niveau d’acidité, variant d’un individu à l’autre et elle finit par s’accumuler un peu partout sur votre lunette. Elle permet aux saletés d’adhérer sur la surface et le mélange acide/poussières viendra, avec le temps, à bout de tous les finis de votre lunette, verres et monture.

La seule façon de modérer l’effet nocif de ce mélange est de laver à l’eau et au savon, de façon régulière, votre lunette au complet, pas seulement que les lentilles. Le savon que vous utilisez pour vous laver fera très bien l’affaire, ou encore un peu de liquide à vaisselle dilué dans beaucoup d’eau. Une brosse à dents douce peut être utilisée avec prudence pour atteindre les endroits plus difficiles d’accès.

Quoiqu’encore un peu controversées, les plus récentes études sur le sujet démontrent qu’une utilisation excessive de l’ordinateur ou des nouveaux appareils portatifs électroniques peut influencer la vision à court, moyen et long termes. En effet, le développement ou l’évolution de myopie et d’astigmatisme apparaissent chez plusieurs individus dont la profession exige une telle utilisation, ainsi que chez les enfants qui en font un usage abusif.

La plupart du temps, ces points noirs (aussi appelés corps flottants) dans votre champ de vision sont reliés à un processus « normal » de vieillissement de l’œil. Cependant, dans un tel cas, il est toujours préférable de consulter votre professionnel de la vue, surtout si ces corps flottants se manifestent de plus en plus fréquemment.

La meilleure façon de vous dépanner temporairement sans abîmer les filets de votre monture est l’utilisation d’un cure-dent rond. Il suffit de joindre les 2 pièces et d’enfoncer avec vigueur la pointe du cure-dents dans les trous. Cassez ensuite l’excédent et vous voilà dépanné pour quelques jours. Si vous n’avez pas accès à un cure-dents, une éclisse de bois que vous aurez taillé avec un couteau pourra faire l’affaire.

Une lunette n’est pas un outil parfait. Par contre, une lunette bien alignée qui maintient les axes optiques de façon optimale devant vos yeux vous procurera un plus grand agrément de vision. Il est faux de croire qu’un verre de lunette peut être placé devant votre œil sans une certaine précision. Votre confort visuel en souffrira et des conséquences à moyen et long termes pour vos yeux surviendront. Il est important de faire aligner votre lunette par du personnel qualifié. Quand la situation l’exige, dépannez-vous s’il le faut, mais empressez-vous de faire vérifier et réajuster le tout par un opticien compétent.

Votre optométriste possède les compétences requises pour vous guider dans un tel processus. Si vous êtes intéressé par cette chirurgie, il saura vous dire si vous pouvez passer à la prochaine étape, soit celle qui consiste à faire des tests plus spécifiques. Ces tests peuvent être effectués dans certains bureaux d’optométristes ou encore directement chez l’ophtalmologiste traitant.